«

»

Fév 15

Accueillir nos ombres

La plupart du temps, nous refoulons nos ombres (nos soit disant défauts), les emprisonnant sous haute surveillance alors qu’elles souhaitent être accueillies et trouver la lumière.

Nos ombres sont les parties de nous que nous n’aimons pas et que nous laissons à la porte de la Maison.

 

a girl's eyeNous muselons et condamnons tellement d’aspects de nous : la partie de moi qui se met en colère, celle qui pleure, celle qui râle, celle qui est égoïste, celle qui veut démissionner, celle qui n’assure pas en société, celle qui veut dire merde à son chef, celle qui se jette sur la nourriture, celle qui trompe son conjoint, la partie enfant blessé en nous …

Refouler sans relâche ces parties « ombres » nous stresse et nous épuise. Malgré notre vigilance et notre contrôle, les « ombres » rodent toujours et prennent parfois le dessus.

Ce à quoi nous résistons persiste et grandit.

 

Il n’y a aucune ombre qu’on vainc en la cachant de la lumière, ni en prenant les armes. Si nous croyons l’avoir vaincue, c’est qu’elle a pris un autre aspect.

Le seul chemin est l’accueil (empli de compassion) des aspects blessés, fâchés, rejetés qui souhaitent revenir à la Maison. Tout aspect de nous même mérite et aspire à cet amour.

Sans amour, sans lumière, l’ombre restera ombre à jamais. Est-ce cela que nous cherchons? Rester aux aguets de nous-même en permanence? Traiter des parties de nous comme des ennemis? Un plan vigi-pirate permanent ?

Redevenons des enfants qui se savent innocents. Cessons de rejeter et cacher nos « faiblesses et nos fragilités ». En laissant les ombres remonter en plein jour, en les accueillant avec amour, en écoutant leurs messages, elles perdront doucement leur masque blessé et grimaçant. Elles intégreront la Lumière.

C’est la seule voie.

Nos ombres sont innocentes. Elles aspirent à la Lumière. Tout aspect de nous se pacifie dès qu’il est accueilli dans l’Amour.

Il n’y a pas de transformation possible sans qu’au préalable, il y ait eu acceptation totale et aimante de ce qui est. Nous ne pouvons transformer que ce que nous aimons.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>