Mieux  connaître  Aysseline


AYSSELINE DE LARDEMELLE est coach, conférencière et auteur. Depuis 10 ans, elle accompagne des Cadres et Dirigeants en entreprise. Elle s’est spécialisée dans la production de vidéos de développement professionnel et personnel. Plus de 150 vidéos créées sur le management, la gestion des conflits, l’animation de réunion, la gestion du stress, le développement personnel…

Tout a commencé le jour où Aysseline de Lardemelle a choisi de s’installer en tant qu’indépendante. Après un parcours classique d’Ecole Supérieure de Commerce, elle avait d’abord exercé des postes de dirigeante dans des mondes professionnels où la relation humaine était le cœur : Théâtres-Scène Nationale, Associations caritatives internationales, direction de Centre d’Action sociale,… 

Aspirant à plus d’autonomie et de transformation, Aysseline s’est alors formée pendant de nombreuses années à une multitudes d’outils d’accompagnement. Elle est notamment devenue l’une des 50 enseignantes actives de PNL, agréée par la fédération NLPNL.

Aysseline souhaitait plus de proximité avec les publics qu’elle accompagnait. La formation en entreprise et le coaching se sont présentés naturellement à elle en 2007 comme une étape lui permettant de transmettre ce que l’expérience et les bancs de formation lui avaient enseigné.

Elle a passé des milliers d’heures à conseiller et orienter cadres et dirigeants des Grands Groupes français tels Essilor, Snecma, Maif, SNCF, Pôle Emploi, BPI, Suez, SFR, Alstom, BNP…

Aujourd’hui, Aysseline puise dans ses ressources de formatrice et coach pour créer des vidéos qui enseignent et élèvent. Des vidéos sur des thèmes du développement professionnel et personnel accessibles à tous.

 Elle anime par ailleurs des conférences en entreprise et dans les réseaux associatifs autour de l’un de ses thèmes de prédilection : Le pouvoir et les jeux de pouvoir ou Comment reconquérir mon propre pouvoir sur ma vie en sortant des jeux de pouvoir. 

À propos  Freedom Facilitator


Faciliter la liberté, l’autonomie correspond exactement à ce à quoi Aysseline œuvre à travers ses vidéos, ses accompagnements et ses conférences. La liberté est un mot phare pour les jeunes générations. La FORMATION est certes un domaine générateur de plus d’autonomie par la montée en compétence. Comment aller plus loin. Comment apporter plus de liberté au processus d’apprentissage ?

Les 4 principes de la formation auxquels j’adhère :

  1. Faire confiance dans le désir naturel d'apprendre
  2. Mettre à disposition le meilleur de la formation vidéo et découvrir que les collaborateurs, sans la pression et le contrôle, feront preuve du désir de se former, d'auto discipline et de concentration
  3. Créer une bibliothèque de vidéos de qualité en accès libre, dans un environnement virtuel propice à se former
  4. Laisser l’apprenant choisir librement sa formation, son rythme et son moment de formation

Plus en détail, si vous êtes intéressés, vous pourrez lire ci-dessous comment j’en suis arrivée à ces principes de confiance et liberté, en écoutant ce que les jeunes apprenants disaient vouloir :

  • Choisir ce que j’apprends, quand et comment je l’apprends.

Ils demandent de la liberté sur le mode d’apprentissage.

« Je sais ce qui est bon pour moi. Faites moi confiance. J’ai le désir d’apprendre et grandir. Si j’ai des questions, je veux pouvoir y répondre rapidement. Si j’ai un besoin de formation, je vous le formulerai. Je ne veux pas passer 2 jours à une formation quand j’ai pour l’instant 3 questions et que je suis prêt pour 3 changements. Je veux de la flexibilité, de la liberté : choisir le moment où j’apprends, le lieu où j’apprends, le mode par lequel j’apprends et la durée que je suis prêt à mettre sur cet apprentissage. Laissez-moi libre de m’auto-former. Mettez simplement des informations (ou informateurs) concis et de qualité à ma disposition et j’irai les chercher quand j’en aurai besoin. Faites-moi confiance »

C’est un peu la méthode Montessori version entreprise qu’ils demandent…

  • Un expert qui m’inspire par son professionnalisme et sa congruence.

Ils veulent choisir librement leur mentor.

«Je ne suis pas prêt à être enseigné par n’importe qui. Je ne veux pas de quelqu’un qui sait ce qu’il dit. Je veux quelqu’un qui a intégré ce qu’il dit. Celui-là m’inspire. Je sens rapidement quand on n’est pas cohérent, lorsque c’est seulement un discours. Je donne ma confiance et je me laisse enseigner par ceux que je reconnais comme des experts. Je ne veux pas de petits professeurs, donneurs de leçons, qui se croient supérieurs. L’expert qui partage ce à quoi il croit et ce qu’il a expérimenté me donne bien plus envie de tester ses idées.»

Un expert c’est donc pour eux quelqu’un qui transmet ce qu’il vit ou a vécu, et pas seulement ce qu’il sait. Il inspire tout en enseignant. La plupart des formateurs en entreprise ne sont pas des experts, ce sont des sachants, aussi bons pédagogues soient-ils. L’énergie de transformation qu’ils suscitent n’est pas la même.

  • Un message clair qui transforme mon expérience terrain

Plus nous avons d’options, de cordes à notre arc, et plus nous sommes libres. La formation est l’occasion de proposer de nouvelles façons de voir et de faire, d’élargir sa palette et ses perspectives.

« J’ai soif d’apprendre, de monter en compétences pour pouvoir ensuite faire de nouvelles expériences, accéder à de nouvelles missions qui me feront grandir. Je veux que les formations m’apportent des imputs pertinents et concrets. Je veux avoir plus de clarté sur ce qui peut être fait et changé. Je suis prêt à tester de nouvelles façons de faire si cela m’amène vers la mission et la réussite à laquelle je vise. Je me forme si je pense qu’un outil ou une méthode me permettra d’enjamber le gap qui me sépare de mon désir. Je suis prêt à écouter les experts, s’ils sont clairs, droits, si leurs messages sont simples et applicables. »

Les jeunes générations sont appétant de formation : ils ont intégré l’idée de l’apprentissage permanent dans un monde professionnel qui change lui-même en permanence.

  • M’épanouir dans mon travail

 « Je veux sentir le plaisir d'aller au travail chaque matin. Je veux aimer ma boîte et lui faire confiance. Et je veux pour cela qu’elle me respecte et me fasse confiance. Je veux exprimer qui je suis, exprimer ma vérité et améliorer mon quotidien. J’aime apprendre. Je n’aime pas qu’on me prenne pour un élève qu’on contrôle. Cela me démotive qu’on soit derrière mon dos lorsque je n’ai rien demandé. Si vous refusez que j’apprenne telle ou telle chose parce que ce n’est pas dans mon scope, vous allez me démotiver. Si vous me dites que vous n’avez pas les budgets alors que vous me forcez à une formation que je n’ai pas demandée, je ne vais pas apprécier. Je sais que la formation en présentiel est chère : laissez-moi au moins accéder à des formations qui me plaisent sur des modes vidéos ou MOOC. Me refuser une formation au management en ligne en me disant qu’elle ne me sera proposée que lorsque je serai manager est une insanité. Comment voulez vous que je vous convainque que j’ai les talents d’être manager si je n’en connais pas les attendus et bonnes pratiques ? »

Oser se présenter comme Freedom Facilitator en tant que conceptrice de vidéos de formations, c’est affirmer que j’ai confiance dans les apprenants.

  • Oui, ils ont raison de désirer des formations qui répondent à leurs besoins et questions, au moment choisi, sur le lieu choisi et selon leur format de durée.
  • Oui, ils ont raison de faire confiance en leur intuition et chercher des mentors experts congruents et non des enseignants sachants.
  • Oui ils ont raison d’avoir tant d’appétit pour la formation car la formation ne sert pas tant à les parfaire qu’à ouvrir d’autres horizons, à voguer sur le flot du changement permanent, à transformer leur expérience quotidienne.
  • Oui ils ont raison d’exiger confiance et autonomie pour s’épanouir dans leur travail, une confiance et autonomie qui peut s’étendre aussi sur le domaine de la formation…

Je ne suis pas pour autant naïve... Il y a beaucoup de personnes qui sont encore récalcitrantes à la formation.

  • Le sont-elles parce qu’il leur est difficile de montrer leurs lacunes en groupe, alors que le format vidéo leur conviendrait mieux ?
  • Le sont-elles parce qu’ils ne voient pas leur besoin? Auquel cas, c’est au manager de les confronter à l’expérience et au feedback clair et constructif pour  faire émerger leur désir d’apprendre ?
  • Le sont-elles parce qu’elles manquent de temps ou croient manquer de temps, auquel cas le format vidéo est aussi une réponse ?
  • Le sont-elles parce qu’on ne leur donne pas la formation qu’elles veulent et demandent depuis des années parce qu’on la juge non essentielle ?

Quoiqu’il en soit, un apprenant que l’on pousse ou force à aller en formation alors qu’il n’est ni convaincu, ni motivé, c’est vraiment beaucoup d’argent dépensé pour peu, très peu, très très peu de retour…

  • Il vaut mieux donner au demandeur la formation qu’il souhaite même si on ne voit pas (pas encore) en quoi elle sera utile à son travail. Cela génèrera d’autres désirs d’apprendre.
  • Il vaut mieux donner double ration de formation à un membre de l’équipe vraiment motivé à se former en comprenant que son dynamisme et le partage de ses connaissances fera bouger les plus distants.

Mon offre de RAPID VIDEO LEARNING est en cohérence avec les attendus des apprenants.

  1. Un format de courtes vidéos indépendantes et modulables
  2. Une expertise basée sur mon expérience et celle de mes coachés
  3. Un message clair, impactant et de nombreux conseils concrets
  4. Une confiance sans faille dans l’humain et sa priorité à utiliser la formation pour grandir et s’épanouir